Entretien d’un filtre compact

Un filtre compact est une filière agréée qui peut assurer le traitement des eaux usées et des eaux-vannes de votre habitation. Pour garantir son bon fonctionnement et sa durabilité, il nécessite des contrôles, entretiens et vidanges réguliers, ainsi qu’un recyclage du média filtrant tous les 10 ans.

Détaillons ensemble ces différentes opérations !

Un contrôle visuel s’impose !

Un filtre compact est un système conçu pour assurer le rôle de filtre à sable vertical drainé pour les filières traditionnelles. Il est donc utilisé après une fosse toutes eaux. Contrairement au filtre à sable pouvant occuper une très grande surface, il ne requiert qu’une emprise au sol de moins de 10 m2.

Ce dispositif est doté de cheminées d’aération primaires et secondaire.

Le contrôle visuel consiste tout simplement à s’assurer que ces systèmes de ventilation ne sont pas obstrués par de la végétation ou par des nids d’oiseaux. Cela risque de réduire la quantité d’air apporté à l’intérieur du filtre compact et nuire à son bon fonctionnement. De même, si un animal arrive à entrer par ces voies, il pourrait endommager le massif filtrant.

Ce contrôle peut être réalisé par vous-même, sans coût, et environ tous les trois mois.

Aux entretiens annuels, vous penserez !

Il est aussi important de procéder à un entretien annuel de votre installation pour vérifier plusieurs points, à savoir :

  • La hauteur des boues : arrivées à une certaine hauteur, les boues doivent être extraites de la fosse toutes eaux,
  • L’état des systèmes de ventilations,
  • L’état du média filtrant et de l’exutoire,
  • Etc.

Cela garantit le bon fonctionnement de votre dispositif, tout en vous évitant les dépenses inattendues liées à la dégradation de certains de ses composants.

Cette opération est généralement assurée par un professionnel agréé et cela se fait souvent à travers un contrat d’entretien. Lors de son passage, le spécialiste peut vous recommander de réaliser une vidange.

Entretien d’un filtre compact : Ne négligez pas les vidanges !

Cette tâche consiste à enlever les boues qui se décantent au fond de la fosse toutes eaux lors de la première phase de traitement des effluents. Quand leur volume atteint 50 % de celui de la fosse, vous devez donc les extraire du dispositif.

Encore une fois, cette opération doit être effectuée par un professionnel agréé. Si vous n’en connaissez pas, vous pouvez consulter la liste publiée par le Service public de l’Assainissement non collectif ou SPANC de votre commune.

N’oubliez pas le recyclage du média filtrant

Le média filtrant permet d’épurer les eaux qui sortent de la fosse toutes eaux. Bien que ce matériau soit durable, il peut toujours se dégrader au fil des ans.

Au bout d’une dizaine d’années, prévoyez donc un budget supplémentaire pour cette opération. Comme c’est une tâche délicate et d’envergure, elle doit être réalisée par un spécialiste agréé dans le domaine.

À noter que certains médias filtrants sont très performants et il n’est même pas nécessaire de procéder à un recyclage total. Pour le filtre à coco de Tricel, un simple rajout de média (fibre de coco) pourrait par exemple suffire, plutôt que d’investir dans un recyclage complet qui pourrait coûter cher.

Pour finir, sachez que le cout de l’entretien annuel oscille entre 50 et 200 euros. Pour faire une vidange, prévoyez entre 150 et 300 euros. Et si vous deviez faire un recyclage du média, comptez environ 1 000 euros.