Prix assainissement individuel

Installer un système de traitement des eaux usées dans votre habitation est un investissement important, allant de 7 000 et 12 000 euros, voire plus.

Mis à part les frais incompressibles, à savoir le prix du dispositif proprement dit, le cout total du projet peut rapidement augmenter compte tenu de nombreux autres facteurs.

Alors, quel est exactement le prix de l’assainissement individuel ? Aujourd’hui, nous vous proposons de faire le tour de la question.

Quel prix de l’assainissement individuel faut-il prévoir avant sa mise en place ?

Nature de votre terrain, surface disponible, système d’épuration choisi, Terrassement, travaux de raccordement… Le cout de l’installation de votre assainissement individuel variera en fonction de ces nombreux paramètres.

Faire une estimation générale peut sembler difficile, mais cela reste possible.

Selon l’ANAH (Agence Nationale de l’habitat), pour mettre en place un système d’assainissement autonome, le budget à prévoir est d’environ 7000 euros HT, à condition que le terrain soit meuble et affiche un escarpement minimum de 2 % à 5 %. Ce facteur est important pour garantir le bon fonctionnement de votre système.

Voici maintenant une idée de prix selon le dispositif choisi :

• Filière traditionnelle : 3500 à 11 000 euros,

• Micro-station d’épuration : 6000 à 12000 euros,

• Filtre compact : 7000 à 12000 euros.

Ajoutez à cela les couts liés aux procédures administratives :

  • Étude de la filière : 200 à 500 euros (étant facultative, cette opération est réalisée par un bureau d’étude),
  • Contrôle de conformité : 50 à 350 euros (assuré par le Service public d’assainissement non collectif ou SPANC),
  • Contrôle de bon achèvement : Jusqu’à 200 euros (SPANC).

Enfin, pour assurer la fiabilité de votre filière, il faut intégrer le coût des vidanges, dont chacune vous coûtera entre 150 et 300 €. La fréquence de vidange peut aller de 2 à 4 ans selon le dispositif installé.

Si vous avez opté pour un filtre compact, pensez également au recyclage du média filtrant qui doit se faire tous les 10 ans pour un prix de 1000 à 4000 euros.

Combien vous coûtera l’installation de la filière ?

Une filière traditionnelle nécessite généralement un épandage qui requiert des travaux de terrassement et de raccordement importants. Le cout de l’installation sera en conséquence élevé.

Voilà pourquoi vous devez actuellement orienter votre choix vers les filières agréées telles que les filtres compacts et les micro-stations. Ces systèmes sont très compacts, et donc faciles à poser. Ce qui réduira en même temps le coût de la main d’œuvre.

Il est important de mentionner que le prix d’achat du dispositif d’assainissement inclut souvent celui de sa mise en place. Lorsque vous allez vous procurer votre dispositif, pensez donc à demander ce détail à votre fabricant. Cela vous permettra d’économiser plusieurs centaines d’euros.

Enfin, pour éviter les couts imprévus et d’avoir des surprises lors de l’installation du dispositif, il est toujours recommandé de demander un devis détaillé à votre fabricant. Vous pouvez également vous rapprocher du SPANC pour connaître les normes réglementaires qui régissent votre assainissement.